Soin pour Délice - Soins en plusieurs étapes

Ce que j'ai particulièrement apprécié avec Délice, est cette "formule" de soins en plusieurs parties. Cela lui a parfaitement convenu. Aussi, l'idée reçue d'avoir sa photo en fond d'écran durant plusieurs jours m'a permise de l'accompagner par l'intention avec beaucoup d'assiduité. 

 

La demande de la gardienne de Délice, Laurence : 

"J'aimerais qu'elle soit encore plus sereine et apaisée dans son nouvel environnement. C'est une suite aux 2 soins faits l'année dernière."

Laurence et Délice ont déménagé et vivent en maison avec jardin. Dans leur environnement de vie précédent (maison et jardin aussi), Délice ne sortait plus, manquait de confiance pour se ballader sereinement.

 

Soin et retour de soin rendu le 9 mai 2018 : (Laurence m'autorise à publier l'intégralité du soin, un très grand merci !)

Bonjour Laurence

Merci de m'avoir fait confiance,

Merci de m'avoir laissé faire comme bon il me semblait vis à vis de Délice,

Merci de m'avoir autorisé à me sentir libre quant aux bons soins à son sujet,

Merci de ta patience <3

 

Voici le compte-rendu des différents soins faits en sa présence --> 

 

Délice chérie m'a accompagné de très nombreuses fois durant ces derniers jours (c'est elle qui s'est connectée à moi) et je l'ai accompagné quasiment tous les jours (c'est moi qui me suis branchée sur elle).

Le fait de l'avoir en photo d'écran sur mon téléphone a vraiment contribué à ce que je lui adresse une intention d'apaisement intérieur, chaque jour. 

Pendant mon séjour à la Rochelle, je suis partie avec ma fille, une amie, et... Délice dans mon coeur :-)

Nous sommes allées 2 fois à la plage. Ma fille et mon amie étaient à fond sur les coquillages. Ce qui m'a permis de m'isoler le temps nécessaire les 2 fois et de faire un petit soin à Délice.

Le bruit des vagues est fantastique pour ça ! 

 

1ère partie de soin : 

La 1ère fois, j'ai contacté Délice, l'ai prévenu qu'on allait passé un moment ensemble et je l'ai invité à se projeter à mes côtés. 

Durant ce 1er soin, Délice était assise sur ma gauche. Elle a été silencieuse tout du long. Dans l'écoute de l'environnement, des mouettes, des vagues. Je nous avais isolées des quelques personnes qui étaient sur la plage. C'était comme si nous avions été seules. Délice n'était pas hyper détendue ni à l'aise. Et c'était bien normal. ça faisait beaucoup de "nouveautés" pour elle. 

Il m'a fallu beaucoup beaucoup instaurer de paix en moi. Car plus j'incarnais ce sentiment de paix, plus je le rayonnais, mieux Délice pouvait le ressentir et s'en imprégner.

En gros elle était "dépendante" de mon état d'être à moi. Et d'ailleurs c'est un peu comme ça qu'elle fonctionne. Elle s'inspire de ce qui règne autour d'elle pour être. C'est pour ça qu'il lui faut du temps pour s'acclimater et se laisser aller. 

Et c'est en ça, que le soin est bon pour elle. Car quelque part elle se "nourrit" de mon énergie, tout comme elle se "nourrit" des énergies environnantes dans son quotidien. 

Mais Délice est très volontaire, car elle faisait des efforts à non seulement s'inspirer de mon état à moi que j'alimentais, mais en plus, elle essayait de s'y calquer vraiment. Elle a de la résistance en elle et en même temps elle s'efforce de s'élever vibratoirement. Donc sa présence est très agréable car encourageante. 

Cette 1ère fois, le soin a fini par opérer. Bien que sa zone de confort ait été volontairement réduite, elle a fini par s'allonger. Bon.... grosso modo, elle n'avait pas bougé d'un poil. Tout du long elle est restée sur ma gauche, à la même place. Mais elle a fini par s'allonger, ce qui a été le signe pour moi que c'était ok. 

Mon intention durant ce soin était seulement de lui permettre de savourer, de se détendre, d'être là présente et connectée à la paix intérieure. Je voulais lui faire vivre et ressentir ce moment et lui donner l'occasion de lui enseigner à s'y connecter autant de fois que possible. Qu'elle pouvait retrouver cet instant en illimité. 

 

100 16

2ème partie de soin : 

Lors de la 2ème fois, je m'étais éloignée.

J'étais bien plus près de l'eau.

 La mer sentait si bon !

J'adore l'odeur de l'eau iodée !

J'en prenais plein les narines. 

Cette fois ci, je n'ai pas convié Délice à me rejoindre.

C'est moi qui me suis projetée vers elle.

Et on a voyagé autrement mais le bruit des vagues (même petites) m'accompagnait comme bruit de fond. 

 

 

 

 

L'idée de faire une ascension m'a été donnée pour l'accompagner dans ce second soin. Ascensionner dans le sens grimper physiquement ou énergétiquement plutôt.

Alors j'avais utilisé un décor avec la mer/plage en partie basse, puis des rochers à escalader pendant quelques temps (une dizaine de mètres - des gros rochers faciles) puis le début d'un petit sentier (tout petit - étroit) qui nous amenait en partie haute, comme une petite falaise. C'est sur ce parcours que Délice et moi avons entrepris l'ascension. Ce n'était pas pour juste faire une randonnée comme ça pour le fun. C'était en vu de monter, d'ériger nos énergies vers le haut. C'est comme si, nous quittions l'eau des émotions symbolisée par la mer pour rejoindre l'air des cieux pour se connecter à la prise de hauteur et donc au relâchement). Et durant le parcours, j'ai accompagné une Délice hésitante, je dirai même frustrée car partagée entre le désir de faire chemin arrière et le désir de se dépasser. Elle avait du mal à trouver une ressource pleine en elle même. Sa volonté était là mais quitter le stade émotionnel lui coûtait et la freinait. Il a fallu que je l'attende souvent. Je montait petit à petit et Délice devait me suivre. Franchement Délice a besoin qu'on ait beucoup de patience à son égard. Et comme je sentais son coeur à faire des progrès, cela a été facile de l'attendre régulièrement. En fait durant ce soin, elle me faisait bien plus confiance à moi qu'à elle-même. Elle faisait le soin pour elle même, mais en s'appuyant sur ma présence. L'objectif de ce soin ci était qu'elle puisse compter sur elle même, sur ses propres ressources avant les miennes. Mais ça n'a pas été le cas. Ma force et ma volonté à moi lui donnaient la direction et du courage mais pas le déclic. Elle n'a pas réussi à trouver par elle-même ses motivations propres. Tu vois ce que je veux dire Laurence ? Mais c'était pas grave. Nous avions ascensionné ensemble et c'était déjà merveilleux. 

Puis je suis rentrée chez moi, fini le séjour à la Rochelle !

La photo de Délice était toujours sur mon portable. 

3ème partie de soin : 

Je lui ai donc fait un 3ème soin de chez moi quelques jours après. En fait, Délice aime qu'on l'accompagne, aime être en présence. Les 2 soins faits à la Rochelle tombaient bien et m'ont fait comprendre ça. C'est une formule qu'elle apprécie. Elle préfère plusieurs petites visites qu'une grande et unique visite.

Donc assise sur mon canapé on était partie pour une continuité de soin.

J'ai laissé libre cours à Délice. 

Je lui ai demandé de m'emmener dans son univers.

J'ai été touchée très vite, l'ouverture de coeur s'est effectuée rapidement car à partir du moment où je lui ai exprimé de m'emmener dans son univers, là !.... je l'ai ressentie très confiante et fière !!!!!!! 

Et elle m'est même apparue plus grande ! plus haute sur pattes ! Son poil était presque brillant. Son aura a pris d'un coup d'un seul, beaucoup plus d'espace ! 

Je lui ai demandé de me montrer, de me guider sur son "terrain" à elle, de me montrer son Soi véritable. 

Son pas était égal à celui d'un grand félin n'ayant peur de rien. Elle dégageait une assurance tellement merveilleuse. ça me touchait car la différence était importante avec l'énergie qu'elle dégageait dans les 2 soins de la Rochelle. J'avais bien senti sa grande volonté à avancer et à progresser. Et là, j'en voyais l'origine ! 

C'est vrai qu'avec Délice, on y va progressivement. Elle a besoin de temps. Et en même temps, sans ces 2 premiers soins, je n'aurais pas eu je pense, sa permission à découvrir cette étape-ci : 

Alors, elle m'a emmené. 

On a atteri dans un bois. Un bois un peu brumeux. L'atmosphère est mystérieuse. Je n'entendais pas d'oiseaux chanter. Les couleurs étaient plutôt ternes (teintées de gris nuancés). Délice se déplaçait à merveille dans cet environnement alors que moi, je ne me sentais pas à l'aise. Cela l'amusait car elle sentait que j'avançais malgré tout uniquement parce que j'avais confiance en elle. En fait, les rôles s'étaient inversés !!! 

Il y avait des ronces, des arbres dénudés, des espèces de sables mouvants. Nous nous déplacions en marchant de racines d'arbre en racines d'arbre. Un environnement un peu sombre j'avoue. Je n'étais pas inquiète mais étonnée par cet environnement !

Et puis le déclic s'est opéré !!!!!!! C'était quand même bisarre comme endroit ! 

Justement, Délice s'amusait de me voir avancer (elle était devant et moi derrière) uniquement parce que c'était son endroit à elle, et que je lui faisais confiance. Donc je n'étais pas inquiète outre mesure, mais surprise de ce lieu. Une belle Délice si grande et blanche dans un paysage de désolation, c'était si étrange.

Elle voulait tout simplement me faire comprendre le travail que je lui avais demandé précédement et les ressentis vécus ! En effet, nos rôles étaient inversés ! Dans ce soin, j'étais devenue elle, et elle était devenue moi ! 

Elle voulait que je comprenne profondément ce qu'elle ressentait en avançant à tatillons dans le 2ème soin, à travers ce 3ème soin. 

J'étais émerveillée de son intelligence à avoir fondu nos énergies de cette manière. Je trouvais ça très intelligent ! Aucun loulou ne m'avait témoigné de son état d'être de la sorte, au travers d'un changement de rôle dans un soin. 

Dans ce soin, c'était elle qui m'attendait et qui me voyait hésitante. Moi je regardais chacun de ses pas pour mettre mes pieds là où elle mettait ses pattes. Elle m'a fait vivre ce qu'elle vivait vécu, elle m'a fait ressentir ce qu'elle avait ressenti d'une manière tout à fait unique. Elle était "meneuse" dans ce 3ème soin, autant que je l'avais été lors du 2ème soin. Je me sentais hésitante et lente dans ma progression autant qu'elle l'avait été dans le soin précédent. Vraiment merveilleux sa façon de me faire vivre son état ! Quelle grande intelligence ! J'ai été "dupée" car ce bois mystérieux sans vie, n'était pas son environnement à elle à proprement parlé, mais juste l'expression de ses difficultés. 

Je lui ai demandé pourquoi un bois si sombre sans vie, pourquoi m'avoir emmené là dedans pour me faire ressentir ça. Sa réponse était quelque chose comme "pour créer un effet de surprise et te placer dans l'inconfort afin que tu comprennes bien comment fonctionne mon intérieur dans ma réalité physique". ça été dit télépathiquement et pas textuellement comme ça. 

Puis je lui ai dit "ok, maintenant que j'ai compris l'énergie dans laquelle tu vis grosso modo, on peut passer à la suite."

On a quitté ce bois (moi avec joie) et on a atteri dans un centre commercial ! C'était un centre commercial dans lequel j'allais avec mon ex-mari et mes enfants quand ils étaient petits. C'est quelque part en région parisienne. Je ne me souviens plus. C'est pas grave. 

En tout cas, il y avait du monde, beaucoup de monde, ça grouillait de gens, de bruits. Moi j'aime pas ce genre d'environnement. J'ai exprimé à Délice que c'est pas top là où elle m'emmènait. Elle m'a demandé de faire comme je fais d'habitude pour moi-même quand je suis dans un endroit surpeuplé que je n'adore pas. 

Ok ! Et elle m'a demandé de lui transmettre ma méthode pour pouvoir l'utiliser dans son quotidien. 

Ma méthode pour toujours conserver ce qui me préserve de la perte d'énergie. Ma méthode qui me permet de me maintenir à un niveau toujours égal de bonne énergie vitale malgré toutes ces énergies environnantes. 

Et là, l'émotion fut vive car révélatrice d'une prise de conscience ! 

Parce qu'il m'a fallu plonger véritablement en moi pour pouvoir lui transmettre ma méthode de "protection". Je m'étais trompée sur cette technique que je considérais justement comme étant une protection. Je t'explique Laurence :

J'ai toujours grandi jusqu'à mes 16 ans dans des endroits pas bien top vibratoirement. Ce qui fait que naturellement je me suis placée dans une bulle de protection quand je sortais de chez moi et je demandais à devenir invisible aux yeux de l'extérieur. Avec les années qui passaient, cette bulle "imaginaire" m'a apporté davantage confiance et sécurité. Alors voilà, j'ai grandi avec une bulle de protection une grosse partie de ma vie et que j'utilisais très souvent. Puis cette bulle s'est fondue en moi naturellement. Jusqu'au jour où je n'avais plus besoin de l'imaginer ni de la mettre en route. Elle se déclenchait toute seule quand j'en ressentais le besoin. Les évènements de ma vie ont fait que l'utilisation de cette bulle s'est transformée. Autant avant, cette bulle me faisait sentir protégée, autant depuis ces 10 dernières années, cette bulle est plutôt une espèce de source inépuisable d'énergie vitale de façon à ce que rien ni personne ne m'épuise, ne me fatigue, ne m'atteigne d'une quelconque manière que ce soit (je le rappelle : quand je sortais à l'extérieur). De façon à être toujours dans la meilleure version de moi-même en terme d'ouverture au monde ! C'est précisément le déclic que cela m'a fait prendre ! Délice m'a permise d'aller voir en moi comment cela s'est transformé en moi depuis tout ce temps. 

En vrai, j'ai compris que la bulle de protection qui m'introvertissait finalement, s'est transmutée en ouverture vers l'extérieur mais emplie d'une bienveillance constante pour moi-même crées grâce à ce besoin de protection pendant plus de 30 ans. 

En quoi c'est important ? C'est important car Délice vit à son niveau et dans sa réalité un processus similaire ! Et Dieu qu'elle me montre tout ça avec intelligence ! elle sait utiliser mon parcours pour me plonger dans ma propre intimité afin de mieux comprendre la sienne. C'est beau je trouve ! 

D'avoir revécu tout ça en te rédigeant ce compte-rendu, permet à Délice de s'en imprégner encore une fois.

L'ensemble des soins avait pour but de la fortifier à trouver sa force vitale à elle, à s'aimer assez pour être sa propre inspiration première, pour aller en confiance, pour ne plus chercher à se détendre mais pour incarner la détente. 

 

200 8

 

Et elle est en route vers cet état là,

Je le sais, je le sens, je le vois !

Quelques piqûres de rappel seront les bienvenues (comme tout à chacun d'ailleurs) ;-)

Un merci tout particulier à Délice pour ces accompagnements,

sa confidence, son intelligence et son courage.

N'hésite pas à me donner de ses nouvelles Laurence.

Avec tout mon Amour éternel <3

 

 

 

 

 

Retour de Laurence le 10 mai (extrait) : 

Ce nouveau lieu de vie est très salutaire pour nous deux. Délice a ses repères maintenant, elle passe beaucoup de temps dans le jardin avec moi ou seule.

Je continuerai de te donner de ses nouvelles.

Un grand merci à toi, cela m'aide à mieux comprendre Délice et d'en prendre encore plus soin.

Puis le 12 mai (le tout premier soin ayant lieu début mai) :

J'ai remarqué depuis quelques jours que Délice a beaucoup moins peur des bruits. Avant, lorsque je faisais la vaisselle, Délice "s'évaporait" à toute vitesse. Maintenant, je peux faire la vaisselle à ses côtés sans qu'elle bouge. Cela indique qu'elle a beaucoup moins de peurs qu'avant. Super ! 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 12/05/2018